SKITIKS 

Informatique et Internet
Conseil, accompagnement, audit, gestion de projet et formation

Qui suis-je ?
Informaticien indépendant (40 ans d'expérience) au service des entreprises en Région Sud dans les départements 04, 13, 83 et 84 (mais aussi jusqu'à beaucoup plus loin si la majeure partie de la mission peut se faire en télétravail).

Jeune retraité, je souhaite garder un pied (voire les deux) dans ce métier qui me passionne et faire profiter les entreprises de mon savoir-faire.
C'est pour pouvoir exercer (et accessoirement facturer) cette activité que j'ai créé la SASU Skitiks.

Je suis à l'écoute de vos besoins, sans aucun engagement de votre part, et si leur solution est dans mes compétences, vous pourrez décider si vous acceptez que nous fassions un bout de chemin ensemble.

Vous avez un besoin informatique ? Rencontrons-nous !
Vous pouvez me contacter sans tarder à l'adresse mail skitiks01@skitiks.fr


Prestations proposées (dans l'ordre alphabétique) :
  • Accompagnement (spécial TPE/TPI)
    • Aide au choix de logiciels, fournisseurs et prestataires
    • Amélioration / optimisation de l'utilisation de l'informatique et d'Internet
    • Proposition et installation d'utilitaires indispensables
    • Sécurité / conformité RGPD
    • ...
  • Assistance à maîtrise d'ouvrage (AMOA)
    • Compréhension du métier et formalisation des besoins (analyse fonctionnelle)
    • Étude de faisabilité
    • Rédaction de cahier des charges
    • Sélection et pilotage de la maîtrise d'œuvre
  • Audit
    • Bases de données (SQL Server, MySQL)
    • Organisations
    • Projets
  • Formation
    • Bases de données (Modélisation, SQL Server, MySQL)
    • Bureautique
    • Langages de description (HTML, CSS, XML...)
    • Langages de programmation (POO, C#, PHP, Javascript...)
  • Gestion de projet de développement (spécial PME/PMI ou ESN)
    • Assistance à maîtrise d'ouvrage
    • Formalisation de besoins
    • Modélisation
    • Product Owner (certifié)
  • Rédaction de documentation
    • Documentation technique
    • Documentation utilisateur
    • Rétro-documentation d'application
    • Rétro-documentation de bases de données
  • Validation et critique de contenus web et « papier »
    • Orthographe, grammaire, syntaxe, clarté, compréhensibilité...
  • Validation et critique de sites web
    • Pertinence, clarté, arborescence & navigation, liens...
...et probablement quelques autres auxquelles je ne pense pas ici.
C'est pourquoi il est préférable que vous m'exposiez vos besoins
et que je vous dise alors si mes compétences sont en adéquation avec eux.
Vous pourrez alors décider si vous me faites confiance (ou pas).


Mon parcours (succinctement)
  • Ingénieur informaticien diplômé de l'INSA de Lyon en 1980 ;
  • Ingénieur analyste pendant quelques années au sein d'un éditeur de logiciel de la région grenobloise ;
  • Responsable technique des versions Unix et Windows du progiciel édité par la même société pendant quelques autres années ;
  • Directeur technique, directeur de projets et directeur informatique pendant douze années au sein d'une société de services informatiques de la région grenobloise ;
  • Puis, après un petit passage difficile et jusqu'en février 2018, informaticien freelance, basé en Provence, mais intervenant principalement en région parisienne ;
  • Maintenant, l'heure de la retraite ayant sonné, je reste informaticien freelance, mais en limitant mon rayon d'action à la Provence.
Si jamais vous souhaitez avoir plus de détails, n'hésitez surtout pas à me contacter !


Pourquoi « skitiks » ?
Quelle est la signification de « skitiks » me demandent certains ?
Il n'y en a aucune (à ma connaissance) !
Mais trouver un nom original, lisible, à peu près prononçable, sans marque déposée et permettant d'y associer un nom de domaine encore disponible, est un peu une gageure de nos jours.
Et quand on trouve une de ces perles rares et qu'en plus on tient un palindrome de surcroît parfaitement symétrique, on peut s'autoriser à s'arrêter là, mission accomplie avec succès !


Et en dehors de l'informatique ?
J'ai aussi d'autres occupations, heureusement !
Outre des activités classiques comme la lecture, la randonnée ou le cinéma, par exemple, il se trouve que :
  • J'adore notre langue, ses subtilités et sa musique ! C'est pourquoi, à la suite du site expressio.fr que j'ai créé et ouvert en 2005 puis géré et alimenté jusqu'à fin 2014, date de sa vente à Reverso, je suis aussi l'auteur en 2011 du livre « Les 1001 expressions préférées des Français » qu'à ce jour plus de 100 000 d'entre eux ont jugé pertinent de s'acheter ou d'offrir (pour Noël, par exemple), ce qui est un excellent score pour un ouvrage de ce type ;
  • J'interviens bénévolement à l'UFC-Que Choisir en tant que conseiller afin d'accompagner les adhérents du Pays d'Aix dans le règlement amiable de leurs litiges avec les entreprises qui tentent de s'affranchir du respect des droits des consommateurs ;
  • Je m'amuse depuis 2010 au pilotage de drones de loisirs qui, grâce à leur caméra embarquée, permettent d'obtenir de belles images à partir de points de vue interdits aux simples piétons.
On peut aussi parler de tout ça, si vous le souhaitez. Et pourquoi pas autour d'un verre ?


Bonus
Un peu d'humour
L'informatique c'est un métier très sérieux.
Mais « sérieux » doit-il obligatoirement rimer avec « tristesse » ? Faut-il pour autant bannir l'humour et l'auto-dérision ?

♦ Justement, à propos d'auto-dérision, voici un petit florilège de descriptions de ce que serait un consultant :
« Un consultant, c'est quelqu'un qui apprend aux autres ce qu'il ne sait pas lui-même faire. »
« Un consultant, c'est quelqu'un à qui on montre au moins trois fois ce qu'il faut faire avant de le faire soi-même. »
« Un consultant, c'est quelqu'un qui prend votre montre, vous donne l'heure et garde votre montre. »

Si jamais vous vous pensez qu'au moins une des trois boutades ci-dessus est une vérité, sachez alors qu'il existe là aussi et heureusement des exceptions qui confirment les règles et que je me targue d'en faire partie.

♦ La vie d'un projet informatique « bien » mené
Vie d'un projet informatique
Bien entendu, un chef de projet expérimenté fera son possible pour ne pas tomber dans ce type de pièges, même si ce n'est pas toujours facile...
Écoute et organisation sont les deux mamelles d'un tel responsable (en plus de quelques autres qualités).

Un utilitaire fort utile
Pléonasme, diront certains (un peu à juste titre)...

Que diriez-vous de disposer sur votre PC sous Windows d'un clavier avec majuscules accentuées, sans changer de matériel pour autant ?
Vous n'êtes en effet pas sans savoir que les majuscules qui correspondent à des caractères accentués doivent également être accentuées, sans quoi vous commettez une fôte d'orthographe. Sans compter que l'accent est susceptible de changer le sens du mot.
Vous savez également parfaitement qu'on peut « aisément » obtenir ces caractères sur un clavier AZERTY ordinaire en tapant des combinaisons de touches comme <Alt>0201 pour obtenir un « É ». Et si jamais vous ne disposez pas d'un clavier numérique, en plus de devoir mémoriser tous les codes numériques des caractères accentués usuels, il vous faut également maintenir la touche Majuscules enfoncée.

Finies, les complications !
Grâce à mon utilitaire, ce claviaire calvaire est terminé !
Certes, vous devrez encore faire un peu travailler votre mémoire, mais beaucoup plus simplement, puisqu'il vous suffit de vous rappeler de l'existence de la touche <AltGr>, à droite de la barre d'espace ! Le reste est intuitif ou logique...
J'ai en effet créé une description de clavier français proposant aisément les majuscules accentuées sur un clavier AZERTY français (et comme un homme azerty en vaut deux, sachez que si vous avez un clavier belge, suisse ou québécois, par exemple, cet outil n'est absolument pas fait pour vous. Désolé !)

Comment ça marche ?
Pour faire simple (mais une documentation est fournie dans le fichier zip téléchargeable ci-dessous), sous Windows, le mode de fonctionnement du clavier est décrit dans des fichiers spéciaux. Windows est livré avec des descriptions pour toutes sortes de claviers, tous pays confondus.
Lorsque, en installant ce système d'exploitation, vous indiquez que votre clavier est français de France, c'est la description du clavier AZERTY de France qui est automatiquement installée.

Ce que je vous propose ici est la description de cet AZERTY-là, modifiée par mes soins pour qu'on puisse maintenant aisément y taper des majuscules accentuées.
Il faut donc télécharger, puis installer puis activer cette description de clavier pour qu'elle devienne opérationnelle en remplacement de celle fournie par défaut avec Windows.
Bien entendu, cela ira beaucoup mieux en lisant d'abord la documentation fournie dans le fichier.

Télécharger le clavier avec majuscules accentuées

Vous hésitez à franchir le pas ? Vous vous demandez encore quelles incantations magiques il faudra réciter afin d'obtenir le résultat attendu ?
Alors je vous donne ici deux exemples :
  • Si vous voulez taper le caractères « É », vous maintenez d'abord enfoncée la touche magique <AltGr>. Comme c'est une majuscule que vous voulez taper, vous enfoncez aussi la touche Majuscules. Et enfin, vous tapez la minuscule correspondante, à savoir « é ».
    Et là, devant vos yeux ébahis, le caractère voulu apparaît !
    Le principe est le même pour les versions majuscules et accentuées des autres minuscules accentuées disponibles sur votre clavier ;
  • Si vous voulez taper le caractères « œ » (oui, je sais, ce caractère n'est ni accentué ni une majuscule, mais il est bien utile en français et non disponible directement sur le clavier), vous enfoncez encore la touche <AltGr> et vous tapez un « o ». Pour la majuscule « Œ », vous enfoncez aussi préalablement la touche Majuscules.
    Limpide, non ?
    Je vous laisse deviner comment on obtient « æ » et « Æ », plus rares...
Et si jamais, après avoir testé, vous avez des suggestions d'améliorations et dans la mesure où la simple logique d'utilisation n'est pas chamboulée, n'hésitez pas à me contacter (voir adresse mail plus haut) !

PS : Au lieu de « majuscules accentuées », je devrais plutôt parler de « signes diacritiques », vu qu'il n'y a pas que des majuscules et pas que des accentuées (exemples, le « œ » et le « Ç »). Mais après avoir goûté à mon utilitaire, vous ne m'en voudrez certainement pas de cette petite simplification volontaire...